Et je danse aussi

et je danse aussi

 

Auteurs: Anne Laure BONDOUX et Jean Claude MOURLEVAT

Pages: 311

Editions Pocket

 

Résumé:

Un mail comme une bouteille à la mer. D’ordinaire, l’écrivain Pierre-Marie SOTTO ne répond jamais aux courriers d’admirateurs. Mais cette Adeline PARMELAN n’est pas une « lectrice comme les autres ». Quelque chose dans ses phrases, peut être, et puis il y a cette épaisse et mystérieuse enveloppe qu’elle lui a fait parvenir- et qu’il n’ose pas ouvrir. Entre le prix Goncourt et la jeune inconnue, une correspondance s’établit qui en dévoile autant qu’elle maquille, de leurs deux solitudes, de leur secret commun…

 

Mon avis:

Ce livre  n’est pas un roman « normal », c’est un échange de mails entre divers personnes avec au centre Pierre Marie SOTTO, un écrivain qui a reçu le prix Goncourt quelques années en arrière et qui n’a pas écrit depuis de nombreuses années.

Dès le début du livre, le décor est posé, cet écrivain a reçu une lettre d’une de ses « admiratrices » et il lui envoie un mail afin de lui expliquer la situation: il est écrivain et pour lui, il ne doit pas lire les écrits d’autres auteurs, donc cette enveloppe restera close, il pourra lui renvoyer si elle le souhaite. Mais sa réponse va l’intriguer car ce n’est pas un roman que contient l’enveloppe.

Cette dernière sera d’ailleurs le fil conducteur de ce roman. De l’autre côté de l’écran on découvre une femme assez secrète qui va se lier d’amitié avec cet auteur. Ils se découvrent tous les deux au fur et à mesure des pages et nous sommes spectateurs de ces échanges.

Au fil de lecture, nous remarquons que Pierre Marie a beaucoup de doutes par rapport à sa correspondante, il croit qu’elle lui cache certaines choses et qu’elle n’est peut être pas celle qu’elle prétend, il sème le doute dans notre esprit par la même occasion.

On observe alors sa correspondance avec d’autres personnages comme ses amis Max et Josy ou encore Gloria qui nous montrent une autre facette de Pierre Marie.

Même s’ils ne se sont jamais vu, on remarque qu’ils se rapprochent et on se demande où cela va nous mener.

Lorsque la vérité va éclater, on remarque alors que les deux personnages ont de nombreux points communs.

Ce livre m’a fait passer par de nombreuses émotions. J’aime beaucoup les romans avec des échanges de mails ou de lettres (j’avais découvert ce style avec le livre 14-14 de Paul BEORN et Silène EDGAR).

Tous les personnages sont drôles et attachants. Certaines situations sont plutôt cocasses.

Ce livre m’a fait découvrir le style de deux auteurs que je ne connaissais pas et je pense me pencher très vite sur leurs écrits respectifs.

 

Note: 16/20

Publicités

2 réflexions sur “Et je danse aussi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s