Clash tome 1: passion brûlante

clash t1

 

Auteur: Jay Crownover

Pages: 378

Edition : Harlequin (&H )

 

Résumé:

Zeb pensait avoir pris la plus grosse claque de sa vie huit ans plus tôt, le jour où un juge l’a envoyé en prison pour trente interminables mois. Mais c’était compter sans la nouvelle qui vient de bouleverser son univers : il a un fils de cinq ans… qui n’a plus personne d’autre au monde et risque de passer son enfance en foyer d’accueil. Avec son passé, Zeb sait qu’obtenir la garde de son fils ne sera pas facile. Seule Sayer, l’avocate au visage d’ange et à la sophistication froide qui détonne tellement dans leur groupe d’amis tatoués et hauts en couleur, peut l’aider.

Et si ça veut dire qu’il n’aura jamais sa chance avec la belle avocate qui lui retourne la tête – et le sang – depuis des mois… tant pis ! A moins que cette collaboration forcée ne brise au contraire la barrière que la princesse des glaces s’acharne à ériger entre eux…

Mon avis:

Après avoir dévoré la saga Marked men, il était logique que je m’attaque à la saga spin-off: Clash. J’attendais cette sortie avec impatience car les personnages m’intriguaient par leur histoire depuis que je les avait découvert dans le tome cinq de Marked men: Rowdy.

Zeb est un homme qui a fait de la prison et même s’il est sorti depuis cinq ans, il a toujours l’impression d’être jugé par rapport à cela.

Sayer a un passé familial compliqué et sa rencontre avec Rowdy a été l’une des meilleures choses qui pouvait lui arriver. Elle a pris Poppy sous son aile depuis quelques mois et être avocate pour le droit de la famille est une façon pour elle d’aider les autres là où elle n’a pas été aidé!

Lorsqu’ils se rencontrent grâce à Rowdy, on se rend compte que ces deux là sont fait pour s’entendre. Après avoir effectué les travaux dans la maison de Sayer, leur relation n’a pas évolué, on se demande ce qu’ils attendent… L’arrivée d’un petit garçon va tout changer et Hyde est un personnage que j’ai adoré même s’il a vécu des choses difficiles malgré son jeune âge. J’ai eu plus de mal avec Sayer qui est « froide » et agaçante mais cela s’améliore heureusement au fil de la lecture. Zeb est quand à lui un personnage que j’appréciais déjà dans les tomes précédents et cela n’a pas changé dans celui-ci.

C’est avec plaisir que je vais lire le second tome sur Quaid et Avett même si je pense que le personnage masculin va m’énerver vu ce que j’ai découvert sur lui dans le premier tome.

Note: 17/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s