La dernière nuit à Tremore beach

la-derniere-nuit-a-tremore-beach-.jpg

 

Auteur: Mikel Santiago

Pages: 333

Editions: Actes sud

 

Résumé:

Clenhburran : cent cinquante âmes en hiver, ses routes sinueuses entre vallons verdoyants et récifs escarpés, ses tourbières et ses fleurs sauvages. C’est en Irlande, dans ce hameau du comté de Donegal, que le célèbre compositeur Peter Harper est venu trouver refuge dans une maison isolée sur la plage. Pour s’accommoder d’un divorce orageux et renouer avec la musique.
Au retour d’un dîner chez des amis par une nuit de tempête, il tente de dégager la branche d’un vieil orme qui lui barre le chemin, quand il est frappé par un éclair d’une rare violence.
S’ensuit une migraine chronique qu’aucun traitement ne parvient à apaiser, suivie, quelques jours plus tard, par de récurrents cauchemars sanglants où peu à peu apparaissent ses voisins et ses propres enfants, qu’il attend pour les vacances. Ces rêves semblent l’avertir d’un danger imminent auquel personne n’est disposé à croire. Saisi d’une angoisse vertigineuse lorsqu’il constate que jour après jour des pans entiers de ses visions nocturnes s’incarnent dans la vie réelle, il doit lutter seul contre la menace qui désormais enserre les siens.

Mon avis:

J’ai repéré ce livre dans les sorties thrillers que Séverine d’il est bien ce livre a présenté il y a quelques mois. Je suis tombé par hasard dessus à la médiathèque et j’ai décidé de me lancer dans cette lecture.

On suit Peter, qui est compositeur de bandes son, de comédies musicales. Il décide de s’installer dans une petite ville pour quelques temps car depuis son divorce, il est incapable de créer la moindre musique.

Sa mère avait un don qui touche chaque génération. Peter se demande s’il rêve ou si c’est ce don qui lui donne certaines indications. Un soir où la tempête va arriver et qu’il doit se rendre chez des amis, son instinct lui dit de ne pas sortir. Mais ne voulant pas écouter ce dernier, il y va quand même. Suite à ce qui lui arrive, il ne met plus en doute ses facultés même si les autres commencent à le prendre pour un fou. Lorsque la sécurité des siens est en jeu, on ne fait pas forcement des choses rationnelles. C’est ce qui se passe pour Peter et on se demande jusque où il va aller.

On découvre les divers habitants de ce village et on s’attache à certains même si d’autres nous laissent beaucoup plus sur la réserve.Les enfants de Peter nous procurent une dose de légèreté parmi les moments sombres.

J’ai vraiment bien aimé ce livre même si par moment je me suis demandé où était la limite entre le rêve et la réalité.On se pose certaines questions sur les autres personnages et leur implication dans ses problèmes. On se dit que finalement Peter n’est pas le seul à avoir des secrets.

Ce livre est le premier de l’auteur et je n’hésiterais pas à suivre ses prochaines parutions car j’ai passé un bon moment avec ce livre.

Note: 16/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s